Bendern

Localité et paroisse de la comm. de Gamprin FL. 1045 Benedurum, 1194 Bendern. Vestiges de céramiques de l'âge du Bronze et du Fer sur la colline de l'église, domaine précarolingien avec église. En 1045, le domaine et l'église de B. appartenaient au couvent de femmes de Schänis. En 1194, l'empereur Henri VI remit l'église que Rüdiger de Limpach lui avait confiée à cette fin au couvent de Saint-Lucius à Coire. En 1215, l'église fut incorporée au couvent, qui désigna le responsable de la cure d'âmes jusqu'en 1816. En 1538, à la suite de la Réforme, la communauté de Saint-Lucius se réfugia à B.; elle y demeura jusqu'en 1624, dans un bâtiment (actuelle cure) construit en 1538-1539. La paroisse de B., très vaste à l'origine, comprenait Gamprin, Schellenberg (jusqu'en 1874), Ruggell (jusqu'en 1854), Aspen et Berg von Eschen (jusqu'en 1856), ainsi que Sennwald (jusqu'en 1422), Salez (jusqu'en 1514) et Haag (jusqu'en 1637) en Suisse. Après la paix de Lunéville, l'église et le patronage revinrent à la maison d'Orange-Nassau (1801-1804), à l'Autriche (1804, 1814-1874) et à la Bavière (1805-1814). En 1874, on déclara le territoire de la commune de Gamprin identique à celui de la paroisse de B., dont les biens furent en partie vendus et le patronage remis à la commune. Depuis 1986, B. est le siège de l'Institut du Liechtenstein.


Bibliographie
– J.B. Büchel, «Die Geschichte der Pfarrei Bendern», in JbFL, 23, 1923, 1-180
– W. Büchel et al., Gamprin, 1988

Auteur(e): Arthur Brunhart / UG