No 5

La Roche, Emanuel

naissance 16.1.1863 à Ziefen, décès 1.7.1922 à Celerina/Schlarigna, prot., de Bâle. Fils d'Emanuel, pasteur, et plus tard conservateur des collections publiques de Bâle. Frère de Maria ( -> 7). ∞ 1893 Elisabeth Heusler. Formation de sculpteur, de tailleur de pierre et de charpentier; parallèlement, auditeur aux cours d'histoire de l'art de Jacob Burckhardt. Etudes d'architecture à l'école polytechnique de Stuttgart (1882-1884). L. travailla ensuite à Strasbourg et Mannheim, collabora en 1887 à l'ouvrage de Heinrich von Geymüller Die Architektur der Renaissance in Toscana (1885-1909), et, comme architecte, avec le sculpteur munichois Adolf von Hildebrand. Ami de Heinrich Wölfflin et d'Alfred Sarasin, avec lequel il voyagea en Orient (1889-1890). Inspiré par le baroque tardif et le rococo, L. connut un réel succès en tant que concepteur de bâtiments publics, d'immeubles commerciaux et de logements. A partir de 1894, il travailla avec Adolf Benedikt Stähelin et, pour des projets de plus grande envergure, avec Emil Faesch et Fritz Stehlin. Parmi ses œuvres les plus significatives, on compte la villa du peintre Hans Sandreuter (1898 avec Stähelin), la maison Mohrhalde à Riehen, les églises protestantes de Balsthal, Appenzell et Arlesheim (1906-1912), et, à Bâle, la bibliothèque de l'université (1894-1897 avec Johannes Pfaff, destruction partielle en 1962), l'école De Wette (1901-1903 avec Stehlin), le Grand Hôtel de l'Univers (1902-1905 avec Stähelin) et la gare CFF (1904-1907 avec Faesch).


Oeuvres
Indische Baukunst, 6 vol., 1921-1922
Bibliographie
Architektenlex., 329-330

Auteur(e): Romana Anselmetti / DVU