No 5

Guisan, Jean Samuel

baptême 29.3.1740 à Avenches, décès 19.6.1801 à Berne, prot., d'Avenches. Fils d'Antoine et de Madeleine Renaud. ∞ 1) Julie Le Neuf de Beaubassin, d'une famille noble normande, 2) Henriette Elisabeth G., fille de Siméon, major d'Avenches. Formation de charpentier, collaborateur d'Abraham Burnand (vers 1768), ingénieur autodidacte. En 1769, G. émigre en Guyane, d'abord à Paramaribo (Suriname), puis à Cayenne, où il devient capitaine d'infanterie au service de France et ingénieur en chef responsable des travaux hydrauliques et agraires. Il rentre à Avenches en 1792. Inspecteur général des Ponts et chaussées de la République helvétique (1798-1801). A ce titre, G. étudie les cours de la Reuss, de la Linth, de l'Aar et de la Singine, il dessine des plans de ponts, notamment à Olten, et réalise les nouvelles routes de Zurich à Bremgarten (AG) et de Wettingen à Baden. Chevalier de Saint-Louis.


Oeuvres
Traité sur les terres noyées de la Guiane, 1788
Observations sur la construction, l'entretien et l'amélioration des chemins, notamment de ceux de traverse, 1800
Fonds d'archives
– Fonds, ACV et AFS
Bibliographie
– Ch. Eynard, Le chevalier Guisan, sa vie et ses travaux à la Guyane, 1844
Almanach généal. suisse, 7, 206-207
– H.-M. Gubler, «Jean Samuel Guisans Projekt für eine Aarebrücke in Olten», in NMAH, 1972, 60-71

Auteur(e): Paul Bissegger