Homburg

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

Comm. TG, distr. de Steckborn, sur le versant sud du Seerücken, au nord de Müllheim. Einheitsgemeinde de H. avec Hörstetten et le château de Klingenberg de 1870 à 1998, commune de H. avec les anciennes communes locales (Ortsgemeinde) de Gündelhart-Hörhausen et Salen-Reutenen depuis 1999. 899 Hohenperc, 1243 de Honburch. Comm.: 1432 hab. en 2000. Ancienne Einheitsgemeinde: 742 hab. en 1850, 581 en 1900, 740 en 1950, 573 en 1980, 647 en 1990. Du Moyen Age à 1798, H. fit partie de la seigneurie de Klingenberg, possession, de 1651 à 1798, de l'abbaye de Muri, qui faisait exercer la basse justice sur H. par un représentant résidant au château de Klingenberg. La paroisse de H. était étroitement liée à la seigneurie. La Réforme fut introduite en 1528, mais le culte catholique fut rétabli en 1532. L'église accueillit les deux confessions jusqu'à la suppression du culte réformé en 1555/1556. Au XIXe s., l'élevage, la production laitière et les cultures fruitières remplacèrent les cultures céréalières. Une coopérative fromagère fut créée en 1866-1867. Les petites industries (cuisines Herzog SA) et la construction de maisons familiales n'ont pas altéré le caractère rural du village.


Bibliographie
MAH TG, 2001, 88-131

Auteur(e): Verena Rothenbühler / LA