Obersteckholz

Comm. BE, distr. d'Aarwangen. Habitat dispersé comprenant le village d'O., les hameaux de Habkerig, Kleben, Wald, Herrengasse et Hübeli, ainsi que des fermes isolées. 1255 Stechcholz. 381 hab. en 1764, 640 en 1850, 523 en 1900, 479 en 1950, 398 en 2000. O. appartenait aux barons von Langenstein, qui y cédèrent des terres et droits de justice au couvent de Saint-Urbain, fondé par eux en 1194. O. et Untersteckholz dépendaient de la basse juridiction de Langenthal, aux mains de Saint-Urbain; la haute justice releva du bailliage bernois de Wangen dès 1406. O. fut rattaché au district de Langenthal en 1798, puis transféré au bailliage (Oberamt) d'Aarwangen en 1803. Commune depuis 1831. O. fait partie de la paroisse de Lotzwil. Jusqu'en 1790, puis à nouveau depuis 1975, la commune partagea école et coopérative agricole avec Untersteckholz. L'agriculture, principale ressource (env. 70% des emplois en 2005), fut complétée aux XVIIIe et XIXe s. par le travail à domicile (tissage, tressage de paille) et au XXIe s. par de petites entreprises artisanales et des activités exercées hors de la commune (71% de pendulaires en 2000).


Bibliographie
– K.H. Flatt, Die Errichtung der bernischen Landeshoheit über den Oberaargau, 1969
Der Amtsbezirk Aarwangen und seine Gemeinden, 1991
– B. Mutter, P. Bannwart, Bauinventar der Gemeinde Obersteckholz, 1998

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / MBA