Sirnach

Comm. TG, distr. de Münchwilen, dans la vallée de la Murg, à l'entrée du Tannzapfenland (région de Fischingen et Bichelsee). De 1803 à 1996, S. fut une municipalité (Munizipalgemeinde) comprenant les communes locales (Ortsgemeinden) de Busswil, Eschlikon, Hofen-Holzmannshaus (jusqu'en 1871), Horben bei Sirnach (dès 1812), S., Wallenwil et Wiezikon, ainsi que celles de Münchwilen, Oberhofen et Sankt Margarethen jusqu'en 1949. En 1997, la municipalité de S. fusionna avec les communes locales de Busswil, Horben bei S. (moins une partie qui se rattacha à Eschlikon), S. et Wiezikon pour former la commune de S. 790 Sirinach. 3018 hab. en 1850, 3140 en 1870, 3265 en 1880, 4418 en 1900, 7362 en 1941, 5432 en 1950, 8711 en 1990 (municipalité), 6359 en 2000 (commune); 500 hab. en 1850, 1220 en 1900, 2731 en 1950, 4659 en 1990 (commune locale).

Au IXe s., l'abbaye de Saint-Gall possédait à S. des biens qui, en 882, passèrent en partie à l'évêque de Constance. Plus tard, d'autres maisons religieuses y furent possessionnées; Fischingen acquit le domaine (Kehlhof) en 1253. Avec Büfelden et Gloten, S., dont le coutumier date de 1409, faisait partie du bailliage de Tannegg, qui dépendit de l'abbaye de Fischingen de 1693 à 1798. L'église, avec le domaine afférent, relevait du chapitre cathédral de Constance. Un curé est mentionné dès 1216. La paroisse de S. englobait le territoire de la municipalité (dans ses limites de 1812-1949), ainsi que Trungen jusqu'en 1645. Elle fut incorporée à l'abbaye de Fischingen en 1362. Elle adopta la Réforme en 1529, mais la messe fut réintroduite en 1568. L'église servit dès lors aux deux confessions, jusqu'en 1934. La collation du curé revint en 1697 au chapitre cathédral de Constance, puis en 1804 au canton de Thurgovie; celle du pasteur passa de Fischingen au canton en 1806. Toutes deux furent cédées aux paroissiens en 1831. La paroisse protestante de S., dont celle de Münchwilen-Eschlikon se sépara en 1936, inaugura son temple l'année suivante.

Jusqu'au XIXe s., on pratiquait les cultures céréalières et fourragères en rotation triennale. Le moulin, mentionné vers 1300, fut en activité jusqu'en 1857. L'ouverture de la ligne ferroviaire Zurich-Saint-Gall en 1855-1856 stimula rapidement l'économie locale. La manufacture de tissu de S. (1857-1981), compta jusqu'à 300 ouvriers. La fabrique de meubles Müller & Cie (Neue Möbelfabrik Müller en 1977), issue d'un atelier artisanal créé en 1888, prit en 1900 une taille industrielle (septante employés en 1914); la production cessa en 1992. La fabrique de machines textiles Bertschinger s'établit à S. en 1954 (160 employés en 1959, 235 en 1977, 200 vers 1980); elle fut reprise par Rieter en 1984; jusqu'à son départ en 1994, elle produisit notamment des peigneuses. L'ouverture de l'autoroute A1, en 1969, a entraîné une augmentation de la population et l'implantation de nouvelles entreprises industrielles et artisanales.


Bibliographie
MAH TG, 2, 1955, 311-318
Sirnach - Sereniacum… von einst bis heute, 1979-
– K. Hasler et al., 50 Jahre Werk Sirnach, [2005]
Thurgauer Zeitung, 29.5.2010

Auteur(e): Erich Trösch / LA