04/02/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Lommis

Comm. TG, distr. de Münchwilen, située près de Matzingen dans la vallée de la Lauche, rassemblant depuis 1995 les anciennes comm. locales (Ortsgemeinden) de L., Kalthäusern et Weingarten. Entre 1803 et 1994, ces dernières formèrent, avec celles de Bettwiesen et de Wetzikon (TG), la municipalité (Munizipalgemeinde) de L. 824 Loubmeissa. Commune: 962 hab. en 2000. Ancienne municipalité de L.: 1131 hab. en 1850, 1061 en 1900, 1128 en 1950, 1789 en 1990. Ancienne commune locale de L.: 356 hab. en 1850, 341 en 1900, 350 en 1950, 487 en 1990. En 854, Saint-Gall reçut des biens de la marche de L. Vers 1200, la seigneurie de L., fief de l'abbaye de Reichenau et des comtes de Toggenbourg, appartenait aux ministériaux du même nom. Petermann de Rarogne s'en empara en 1443. Après avoir passé entre diverses mains, L. échut à l'abbaye de Fischingen qui la posséda de 1599 à 1798. Au spirituel, elle dépendait peut-être d'Affeltrangen au Moyen Age; un prêtre est mentionné en 1214. En 1529, la commune adhéra à la Réforme, mais le seigneur justicier parvint à réintroduire la messe trois ans plus tard. Les protestants de L. furent rattachés à Matzingen jusqu'en 1961; l'église servit aux deux confessions de 1648 à 1966. Agriculture et viticulture (jusqu'en 1900), exploitation des tourbières (jusqu'en 1918). Moulin (1625), scierie et filature du coton à domicile. Il y eut aussi la filature de coton de la vallée de la Lauche (1810-1839), une fabrique de broderie (vers 1900) et une de chaussures (1933). Le remaniement parcellaire de 1918 renforça l'économie laitière (fromagerie). Au début du XXIe s., les entreprises de construction, l'industrie (menuiserie, électronique aéronautique) et l'aérodrome (1962) étaient les principaux pourvoyeurs d'emploi. Un important accroissement de la population s'est fait sentir dès 1970.


Bibliographie
MAH TG, 2, 1955, 241-264
Thurgauer Zeitung, 8.9.2005

Auteur(e): Erich Trösch / VW