05/06/2007 | communication | PDF | imprimer

Frobourg, de

Famille comtale du nord-ouest de la Suisse (all. Froburg ou Frohburg), originaire du Wiggertal, alliée à plusieurs grandes maisons suisses. Le château fort de Frohburg, fondé au IXe s., fut le berceau de la famille, qui avait un caveau funéraire à l'église de Zofingue. Les F. tenaient en fief des évêques de Bâle les droits comtaux dans le Buchsgau dès la fin du XIe s. et dans le Sisgau après 1223. Ils fondèrent le couvent de Schönthal vers 1140, plusieurs villes (dont Bipp, Waldenburg, Zofingue, Liestal, Olten, Wiedlisbach) et des châteaux forts aux alentours de celui de Frohburg. Adelbert, mentionné en 1096, donna au prieuré de Saint-Alban le village et l'église d'Appenweiler (Alsace). Sont cités comme témoins Volmar et Ludwig (vers 1100), Hermann et Adalbero (témoin de l'empereur Henri V en 1114). La famille accrut son influence au XIIe s. avec Ortlieb ( -> 3) et Louis ( -> 2) qui accédèrent au trône épiscopal bâlois, mais aussi grâce au mariage de Hermann II (mentionné entre 1160 et 1211), petit-fils d'Adalbero, avec une Kibourg, par l'union de ses fils Ludwig III (mentionné entre 1196 et 1256) et Hermann III (mentionné jusqu'en 1236) avec Gertrud et Heilwig de Habsbourg et par le mariage de sa fille Richenza avec Berthold de Neuchâtel. Après 1223, Hermann IV, fils de Ludwig III, hérita par sa femme du comté d'Alt-Homberg et prit en 1243 le nom de comte von Homberg. Vers 1250, la famille se divisa entre les branches de Zofingue (éteinte en 1307), Neu-Homberg (éteinte en 1325) et Waldenburg. Werner II de Neu-Homberg, petit-fils de Hermann IV, et son frère Ludwig II vendirent à l'Autriche, en 1306, Wartenberg et Muttenz, fiefs de l'évêque de Strasbourg. Ludwig IV, fils de Hermann III, céda en 1265 Waldenburg et Olten à l'évêque de Bâle, qui les lui remit en fief. Son fils Volmar IV (décès1320), époux de Katharina de Toggenbourg, vendit la forteresse d'Aarbourg en 1299. La famille s'éteignit avec les fils de Volmar IV, Johann (décès1366), landgrave du Sisgau en 1355, et Hermann VI ( -> 1), mort en 1367.


Sources imprimées
UB SO, 1-3 (avec généal.)
Bibliographie
GHS, 1, 26-43, 406; 3, 405 (avec généal.)
– W. Merz, Die Burgen des Sisgaus, 4 vol., 1909-1914
– J. Schneider, «Die Grafen von Homberg», in Argovia, 89, 1977, 5-310
– W. Meyer, Die Frohburg, 1989
– A. Bickel, Zofingen von der Urzeit bis ins Mittelalter, 1992

Auteur(e): Peter Schenker / PM