28/10/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Fischingen (commune)

Comm. TG, distr. de Münchwilen, au pied nord du Hörnli, constituée en 1972 par la réunion de la municipalité de F. avec les communes locales (Ortsgemeinde) d'Au (TG), Dussnang, F., Oberwangen et Tannegg. Elle comprend plus de 100 fermes et hameaux. 1328 Fischinon. Comm.: 2100 hab. en 1980, 2605 en 2000. Ancienne municipalité: 2125 hab. en 1850, 2570 en 1900, 2484 en 1950, 2248 en 1970. Ancienne comm. locale: 405 hab. en 1850, 717 en 1900, 812 en 1910, 643 en 1950, 588 en 1970. Le village de F. s'est formé au nord de l'abbaye fondée peu avant 1138 (nova cella Vishina). Avec Bichelsee, Balterswil, Ifwil, et probablement Au, il composait la juridiction de Fischingen (coutumier de 1432), étroitement liée au bailliage de Tannegg, que l'abbaye acheta en 1693. Au spirituel, il était desservi par le monastère. La minorité réformée relevait de Dussnang. En 1848, l'abbaye fut supprimée et son église passa à la nouvelle paroisse de F. Situé sur la route d'Einsiedeln, F. devint aux XVIe et XVIIe s. un but de pèlerinages en l'honneur de sainte Idda (ou Ida), ce qui anima le modeste marché, l'hôtellerie et l'artisanat. La municipalité et la commune locale furent fondées en 1803. Le tissage (au XIXe s.) et la broderie (vers 1900) complétaient les revenus insuffisants de l'élevage, des prairies et de l'économie forestière. Un atelier de tissage en couleur fut installé en 1852 dans l'ancienne abbaye, où l'association Sankt Iddazell aménagea en 1879 un orphelinat, précurseur de l'actuelle école spécialisée de Chilberg (1976). La réorganisation communale de 1972 améliora la situation financière et permit de stopper l'émigration de la population de cette région périphérique et économiquement faible.


Bibliographie
HS, III/1, 672-710
– M. Gmünder, Einheitsgemeinde Fischingen, 22000

Auteur(e): Gregor Spuhler / PM