27/08/2008 | communication | PDF | imprimer

Märwil

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, comm. d'Affeltrangen, distr. de Münchwilen, qui fit partie de 1816 à 1994 de la municipalité (Munizipalgemeinde) d'Affeltrangen. Village situé dans la partie supérieure de la vallée de la Lauche, avec les hameaux de Breite, Ghürst, Himmenreich et Langnau. 827 Marinwilare. 357 hab. en 1850, 274 en 1900, 461 en 1950, 579 en 1970, 622 en 1990. L'abbaye de Saint-Gall (au IXe s.) et le couvent bénédictin de Sankt Johann dans la vallée de la Thur (av. 1178) reçurent tous deux des terres situées à M. En 1228, les Toggenbourg y étaient possessionnés. De 1489 à 1789, M. dépendit entièrement de la commanderie de Saint-Jean de Tobel. M. était déjà paroisse en 1216 (vocable saint Georges et sainte Marie-Madeleine mentionné en 1520). En 1275, Diethelm IV de Toggenbourg céda la collation à la commanderie. Après la Réforme, M. fut rattaché à la paroisse protestante d'Affeltrangen. Les catholiques renoncèrent à l'usage de l'église en 1713, mais le partage des biens ne se fit qu'en 1807. Jusqu'en 1819, M. forma avec Buch bei M. une commune dite Hauptgemeinde; elles partageaient le droit de cité, la défense incendie et l'administration, mais conservaient leurs biens propres. Céréaliculture (assolement triennal), communaux (avec tourbière exploitée pour la dernière fois en 1939-1945); passage à l'alternance cultures-herbages dans la seconde moitié du XIXe s. Correction de la Lauche et remaniement parcellaire pendant la Première Guerre mondiale. Broderie à domicile très répandue entre 1870 et 1914. Station sur la ligne du chemin de fer Mittel-Thurgau-Bahn (1911-2003) et cidrerie (1911-2001). Commerce de fromage depuis 1930, fabrique de chaussures de 1948 à 1981.


Bibliographie
MAH TG, 2, 1955
– «Mosterei Märwil», in Thurgauer Jahrbuch, 38, 1962, 110-114
– H. Bühler, «Geschichte der Johanniterkomturei Tobel», in ThBeitr., 122, 1985, 5-312
– Meyer, Kirchgem., 120
– F.A. Stutz, Obstverwertung Märwil: 1911-2001,, ms., 2002 (KBTG)

Auteur(e): André Salathé / VW