• <b>Samuel Vaucher</b><br>Une de ses principales contributions avec des plans et des tableaux, publiée à Genève en 1864 (Bibliothèque nationale suisse).

No 12

Vaucher, Samuel

naissance 27.3.1798 à Lausanne, décès 15.1.1877 à Genève, prot., de Genève (1825). Fils de Joseph-Henri, entrepreneur, et Jeanne-Louise-Marie-Madeleine Delisle. Neveu de Jean-Jacques ( -> 8), cousin d'Ulrich ( -> 13). ∞ Coraline Crémieux, fille de Samuel, officier au service de France, puis propriétaire rentier. Elève de Guillaume-Henri Dufour, puis de Jean-Nicolas-Louis Durand, avant d'être admis à l'Ecole des beaux-arts à Paris (1815-1818). De retour à Genève, V. obtint des commandes importantes, du fait de sa formation et des relations étroites qu'il entretint avec Dufour. Après une prison pénitentiaire inspirée du modèle panoptique (1822-1824), il construisit pour les sœurs Rath un musée des beaux-arts (1824-1826), premier de son genre en Suisse, puis des immeubles à la rue de la Corraterie (1827-1833) et l'asile d'aliénés (1836-1837), autant de réalisations qui en font le représentant le plus illustre du courant néoclassique à Genève. V. s'occupa aussi de questions d'urbanisme, en participant à la création du quartier des Bergues à Genève (dès 1827), en projetant une rue pour Lucerne (1831) ou un vaste quartier pour Annecy (1835-1836). Membre du Conseil représentatif genevois (1839). En 1847, il s'établit à Marseille, où lui sont attribués d'importants travaux: cité ouvrière, lazaret, résidence impériale; il fut l'architecte de la maison de l'empereur dès 1852. De retour à Genève en 1861, V. se consacra essentiellement à l'étude des maisons de détention, imaginant notamment le regroupement des détenus de toute la Suisse dans deux ou trois établissements (Du système pénitentiaire agricole et professionnel pour les prisonniers adultes, 1864). Son activité d'architecte se poursuivit par des projets de percement de rues et de tunnel pour Genève et par le dessin des plans de la prison de Neuchâtel (1867). Lieutenant-colonel du génie. Décoré de la Légion d'honneur.

<b>Samuel Vaucher</b><br>Une de ses principales contributions avec des plans et des tableaux, publiée à Genève en 1864 (Bibliothèque nationale suisse).<BR/>
Une de ses principales contributions avec des plans et des tableaux, publiée à Genève en 1864 (Bibliothèque nationale suisse).
(...)


Fonds d'archives
– Fonds, BGE
Bibliographie
SKL, 3, 363
– L. El-Wakil, Bâtir la campagne, 2 vol., 1988-1989
Architektenlex., 544

Auteur(e): David Ripoll