No 1

Franque, François

baptême 7.2.1710 à Avignon, décès 28.10.1793 à Paris. Fils de Jean-Baptiste, architecte français. Admis en 1732 à l'Académie de France à Rome, membre de l'Académie royale d'architecture dès 1755. Principal architecte du sud de la France durant le troisième quart du XVIIIe s., F. est en Suisse en 1763 pour dresser les plans du château d'Hauteville (comm. Saint-Légier), construit dès 1765 sous la direction de Donat Cochet, architecte lyonnais, pour Pierre-Philippe Cannac, ancien directeur des coches à Lyon. En 1764, F. livre encore les projets pour le château de Grand Clos à Rennaz, appartenant à Abraham Guillard, gendre de Cannac et négociant à Lyon, et très certainement pour le château de Villard à La Tour-de-Peilz, propriété du colonel Jean François Guillaume Courvoisier, apparenté aux Guillard et Cannac. L'œuvre de F. en Suisse se distingue par une mise en scène monumentale et originale des divers corps de bâtiment (longues ailes sur cour d'honneur à Hauteville, pavillons latéraux de Villard, enfilade de deux cours à Rennaz) et par un décor en trompe-l'œil des façades de style Louis XVI, exceptionnellement riche à Hauteville. En revanche, on ne retrouve pas dans la distribution intérieure la grande habileté qui avait fait la renommée de F.


Bibliographie
– M. Grandjean, «L'hôtel de ville d'Yverdon et son logis», in RHV, 1984, 64 (avec bibliogr.)
– M.-A. Férault, «Une œuvre inconnue de François II Franque: le château de Bry-sur-Marne», in Bull. monumental, 149, 1991, 299-315
– M. Grote, F. Pajor, «Noville et Rennaz», in Noville & Rennaz, éd. F. Baatard et al., 2004, 314-315

Auteur(e): Monique Fontannaz