• <b>William Fraisse</b><br>Portrait en 1841, lithographie d'après un pastel de  Marc-Louis Arlaud (Musée historique de Lausanne).

No 5

Fraisse, William

naissance 2.6.1803 à Lausanne, décès 19.8.1885 à Lausanne, prot., de Lausanne et Prilly. Fils de Jean-Abraham ( -> 4). Frère d'Henri ( -> 3). ∞ 1) 1834 Suzanne-Charlotte Lardy, fille de Charles Lardy, 2) 1839 Marie-Françoise-Pauline Bourdillon, de Genève. Etudes à l'académie de Lausanne (1819), puis à l'Ecole des mines en France (1827), ingénieur diplômé. Conservateur-adjoint des antiquités du canton de Vaud (1829-1845), F. réalise les plans d'aménagement du musée romain d'Avenches en 1833. Collaborateur libre de l'ingénieur cantonal vaudois Adrien Pichard (1830) auquel il succédera, voyer du district de Lausanne (1831), ingénieur-adjoint (1837), ingénieur cantonal des ponts et chaussées vaudois (1841-1845). F. doit démissionner après la victoire des radicaux et se retire en France (Lyon, Marseille, Avignon). En 1853, il est appelé à la tête de la Compagnie de l'Ouest-Suisse et chargé de construire la première ligne de chemin de fer de Suisse occidentale (1853-1865), d'abord entre Yverdon et Morges, puis de Morges à Genève. Inspecteur fédéral des corrections du Rhin dès 1865 et des eaux du Jura. Conseiller municipal (1832-1833, 1867-1871, 1874-1878) et conseiller communal (1866-1880) de Lausanne. Député libéral au Grand Conseil vaudois (1841-1845). Major EMG du génie, instructeur de l'aspirant d'artillerie Louis-Napoléon Bonaparte (futur Napoléon III), associé aux travaux de fortification de Saint-Maurice et de Gondo (1831-1848). Auteur de nombreuses études, dont une Communication à établir entre les lacs Léman et d'Yverdon [de Neuchâtel], au moyen d'un canal ou d'un chemin de fer (1838) et une Notice historique sur les chemins de fer dans le canton de Vaud (1863).

<b>William Fraisse</b><br>Portrait en 1841, lithographie d'après un pastel de  Marc-Louis Arlaud (Musée historique de Lausanne).<BR/>
Portrait en 1841, lithographie d'après un pastel de Marc-Louis Arlaud (Musée historique de Lausanne).
(...)


Bibliographie
– Ch. de Sinner, Bull. de la Société des ingénieurs et architectes, 1886
– M. Christin, Lausanne: les parrains de ses rues, 1910, 293-301
– L. Polla, Rues de Lausanne, 1981, 115-117
L'Etat-major, 3, 62-63
Le général Dufour et Saint-Maurice, cat. expo. Saint-Maurice, 1987, 99, 102, 248

Auteur(e): Paul Bissegger