11/12/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Langrickenbach

Comm. TG, distr. de Kreuzlingen, au croisement des routes Sulgen-Altnau et Amriswil-Constance, formée en 1998 de la municipalité (Munizipalgemeinde) de L. (1803-1997) comprenant les anciennes comm. locales (Ortsgemeinden) de Dünnershaus, Herrenhof, L. (avec Belzstadel et Unter-Greut) et Zuben, ainsi que de l'ancienne comm. locale de Schönenbaumgarten appartenant précédemment à la municipalité d'Illighausen. 889 Rihchinbahc. Commune: 1042 hab. en 2000. Ancienne municipalité de L.: 1178 hab. en 1850, 1093 en 1900, 1014 en 1950, 879 en 1990. Ancienne commune locale de L.: 177 hab. en 1870, 154 en 1950, 153 en 1990. Avec le hameau de Greut, L. passa aux Helmsdorf en 1351, puis appartint au chapitre cathédral de Constance de 1521 à 1798. Les appels contre les jugements de basse justice devaient être portés devant la juridiction de Constance. Jusqu'en 1798, Belzstadel appartint majoritairement à Münsterlingen. Une église est mentionnée pour la première fois en 900. Depuis la Réforme (1529), les catholiques se rendent à Altnau. L. vit de céréaliculture et de cultures fruitières, d'élevage, d'économie laitière et de divers commerces (épicerie, bois et bétail). Un meunier est mentionné en 1862. Le tissage du coton apparaît en 1835, la broderie est pratiquée entre 1880 et 1913 environ. L. possède une fromagerie moderne (vers 1900). La nouvelle commune est structurellement faible. En 2000, deux cinquièmes de la population active travaillaient encore dans le secteur primaire.


Bibliographie
Hinweisinventar alter Bauten und Ortsbilder im Kt. Thurgau, ms., 1996 (StATG)

Auteur(e): Erich Trösch / WW