13/09/2016 | communication | PDF | imprimer | 

Leimiswil

Ancienne commune BE, district d'Aarwangen, arrondissement administratif de Haute-Argovie, partie de la commune de Madiswil depuis 2011. Elle comprenait le village de L., les hameaux d'Eichholz, Juckenberg, Käsershaus, Lindenholz et une partie de Linden, ainsi que des fermes groupées et isolées. 816-837 Leimolteswilare. 413 hab. en 1764, 746 en 1850, 585 en 1900, 549 en 1950, 444 en 2000. Fragments de tuiles romaines sur le Schräpferhubel. Au IXe s., l'abbaye de Saint-Gall entra en possession de biens et de dîmes à L., donations de la famille Adalgoz (Peratker entre 816 et 837, Aba en 886), qu'elle fit administrer avec son domaine de Rohrbach. En même temps que celui-ci, L. passa en 1414 aux chevaliers de Falkenstein et, en 1504, à la ville de Berne. Le couvent de Saint-Urbain y possédait également des biens (1287). L. relevait de la basse juridiction de Madiswil dans la seigneurie de Grünenberg et fut rattaché avec elle à Berne (1480) et au bailliage d'Aarwangen. L. faisait partie de la paroisse de Rohrbach. Il fut rattaché en 1798 à la municipalité du même nom dans le district de Langenthal, puis revint à Aarwangen en 1803. Au XIXe s., l'agriculture et l'artisanat ne suffirent plus à nourrir une population croissante et de nombreux d'habitants émigrèrent. La construction de la ligne Langenthal-Huttwil-Wolhusen en 1889 améliora la situation économique. Aujourd'hui, outre l'agriculture, l'artisanat et une fabrique d'ascenseurs fournissent des emplois. L. forma une commune scolaire primaire avec Kleindietwil de 1715 à 1775 et resta lié à ce village pour l'école secondaire (1833).


Bibliographie
Der Amtsbezirk Aarwangen und seine Gemeinden, 1991
– W. Hofstetter, Chronik von Leimiswil, 1996

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / FP