No 2

Trezzini, Domenico

naissance vers 1670 à Astano, décès 19.2.1734 à Saint-Pétersbourg, cath., d'Astano. Fils de Gioacchino et de Felicita Tomasina Antonietti. ∞ 1) 1698 Giovanna de Vetijs ou Vescia, d'Astano, 2) NN, 3) Maria Carlotta NN. Formation en Italie, probablement à Rome (1685-1690 env.). De 1699 à 1703, T. travailla à la cour de Frédéric IV à Copenhague, où il participa aux travaux de fortification du port et à la reconstruction de la Bourse. Pierre le Grand l'appela en Russie en 1703. T. arriva en 1704 à Saint-Pétersbourg, où il resta jusqu'à sa mort. Architecte civil et militaire en chef, homme de confiance du tsar, il contribua de façon déterminante à l'édification de la nouvelle capitale. Il réalisa de nombreux ouvrages (palais, édifices religieux, hôpitaux, chantiers navals, ponts) qui marquèrent profondément l'architecture de la ville dans la première moitié du XVIIIe s. Il s'occupa de la planification de zones entières de Saint-Pétersbourg en dessinant leur réseau routier: projets urbanistiques pour le quartier Moskovskaïa et l'île de Kotline (Kronstadt, 1712), ainsi que pour l'île Vassilievski (1715). Il imagina aussi les premières maisons standardisées, de style européen, à un ou deux étages. T. organisa la première école d'architecture de Russie et fut un véritable maître pour d'innombrables collaborateurs. Parmi ses œuvres les plus importantes figurent la forteresse Pierre-et-Paul (1706-1734) avec la monumentale porte de Pierre (1714-1716), la cathédrale Pierre-et-Paul (1712-1732) dont le clocher haut de 106 m devint le symbole de la ville, le palais d'Eté (1710-1714), le monastère de Saint-Alexandre-Nevski (1715-1720) avec l'église de l'Annonciation (1717-1722), et les Douze Collèges (1722-1742), terminés après sa mort. Architecte et urbaniste aux talents multiples, T. introduisit à Saint-Pétersbourg un baroque sobre, d'inspiration occidentale.


Bibliographie
Domenico Trezzini e la costruzione di San Pietroburgo, cat. expo. Lugano, 1994 (avec bibliogr.)
– A. Biro, «St. Petersburg vor 300 Jahren», in RSH, 53, 2003, 430-436

Auteur(e): Mario Redaelli, Pia Todorović Redaelli / DW