Thundorf

Comm. TG, distr. de Frauenfeld. Le village et les hameaux d'Aufhofen, Kirchberg et Rüti se trouvent au pied du Wellenberg, à l'est de Frauenfeld. De 1803 à 1994, les communes locales (Ortsgemeinden) de Lustdorf et T. formaient la municipalité (Munizipalgemeinde) de T. En 1995, elles fusionnèrent avec la commune locale de Wetzikon (TG) pour former la commune politique de T. 888 Tuomsdorof. Commune politique: 1190 hab. en 2000. Ancienne municipalité de T.: 553 hab. en 1850, 793 en 1900, 721 en 1950, 851 en 1990. Ancienne commune locale de T.: 320 hab. en 1850, 595 en 1900, 502 en 1950, 683 en 1990. Vers 888, l'abbaye de Reichenau reçut deux manses à T. En 1361, le duc Rodolphe IV de Habsbourg-Autriche céda le domaine (Kehlhof), le bailliage et les droits de patronage à Johannes Hofmeister de Frauenfeld. Au XVe s., le domaine et le bailliage passèrent aux seigneurs de Wängi. T. se dota d'un coutumier en 1463. Le village fit partie de la seigneurie de Wellenberg (1527-1798). Dès 1275, un prêtre desservait l'église de Kirchberg, probablement construite par les comtes de Thurgovie. La paroisse de T.-Kirchberg acquit les droits de patronage en 1496. Elle se rallia à la Réforme en 1529. Les principales ressources de T. étaient l'agriculture, l'élevage et l'industrie laitière. La fromagerie d'Aufhofen fut créée en 1900. Le commerce de vins Bachmann fut exploité au XIXe s. Fela AG produit des circuits imprimés depuis 1967 et des appareils d'enregistrement servant à fixer la redevance sur le trafic des poids lourds, liée aux prestations depuis 1999. La commune s'est agrandie au XXe s. avec la construction de nombreux logements.


Bibliographie
– C. Hagen et al., Ortsgeschichte von Thundorf, 1982
Thurgauer Zeitung, 10.6.2008

Auteur(e): Erich Trösch / MBA