No 1

Herwegh [-Siegmund], Emma

naissance 10.5.1817 à Magdebourg, décès 24.3.1904 à Paris, prot., Allemande, d'Augst (1843). Fille de Johann Siegmund, marchand de soieries, et d'Henriette Kramer. ∞ 1843 Georg H. ( -> 2). Issue d'un milieu aisé, H. bénéficia d'une excellente éducation familiale, à Berlin. Elle se passionna très tôt pour le mouvement républicain. Entre 1843 et 1848, elle tint salon à Paris, où elle fit notamment la connaissance de Heinrich Heine, Karl Marx, Michel Bakounine, George Sand et Victor Hugo. Lors de l'expédition de la légion démocratique allemande, conduite par son mari de Paris au Pays de Bade et qui se solda par un échec, elle s'avança en éclaireuse pour négocier avec des dirigeants du soulèvement badois (1848). A Zurich de 1853 à 1866, elle fréquenta Gottfried Keller et entretint des contacts étroits avec des émigrés italiens et des socialistes allemands. H. s'employa à traduire les auteurs révolutionnaires (dont Giuseppe Garibaldi) et à faire connaître l'œuvre de son mari. Elle demeura toujours fidèle à ses idéaux démocratiques.


Oeuvres
Im Interesse der Wahrheit: zur Geschichte der deutschen demokratischen Legion aus Paris, 1849 (21998)
Fonds d'archives
– Fonds, Dichter-und Stadtmuseum, Liestal
Bibliographie
– M. Krausnick, éd., Nicht Magd mit den Knechten, 1998
– B. Rettenmund, J. Voirol, Emma Herwegh, 2000

Auteur(e): Regula Ludi / UG