• <b>Johann Balthasar Keller</b><br>Portrait du commissaire général des fontes de France vers 1695, huile sur toile de   Hyacinthe Rigaud (Musée national suisse, dépôt de la Fondation Gottfried Keller). Keller est représenté avec une main sur un canon, principal produit de ses fonderies. De l'autre main, il désigne la statue équestre de Louis XIV, sculptée par François Girardon, qu'il a réussi à fondre en une seule coulée. Installée en 1699 sur la place Louis-le-Grand (aujourd'hui place Vendôme) à Paris, elle sera détruite lors de la Révolution.

No 57

Keller, Johann Balthasar

naissance 16.3.1638 à Zurich, décès 1702 à Paris, prot., de Zurich. Fils de Johann Balthasar K.-Wetzel, bailli de Laufen. Frère de Johann Jakob ( -> 64). ∞ 1682 Suzanne de Boubers, fille de Daniel, vicomte de Benâtre et Boismont. Formé probablement à la fonderie Füssli à Zurich, K. se rendit chez son frère à Paris et entra au service de Louis XIV. Les K. reprirent en 1666 la direction de l'Arsenal, où ils fabriquèrent surtout des canons. Dès 1669, ils furent chargés de créer des fonderies à Douai (Artois), Besançon, Pignerol (Piémont) et Brisach (Brisgau); ils revinrent à Paris en 1674. Entre 1683 et 1689, K. coula des statues pour le parc de Versailles, selon des modèles fournis par différents sculpteurs. En 1693, il réussit à fondre en une seule coulée une statue équestre de Louis XIV, sur un modèle de François Girardon, ce qui lui valut le titre de commissaire général des fontes de France. Par la suite, les frères K. furent victimes à la fois d'intrigues et de déboires techniques. Membre de la Konstaffel de Zurich.

<b>Johann Balthasar Keller</b><br>Portrait du commissaire général des fontes de France vers 1695, huile sur toile de   Hyacinthe Rigaud (Musée national suisse, dépôt de la Fondation Gottfried Keller).<BR/>Keller est représenté avec une main sur un canon, principal produit de ses fonderies. De l'autre main, il désigne la statue équestre de Louis XIV, sculptée par François Girardon, qu'il a réussi à fondre en une seule coulée. Installée en 1699 sur la place Louis-le-Grand (aujourd'hui place Vendôme) à Paris, elle sera détruite lors de la Révolution.<BR/>
Portrait du commissaire général des fontes de France vers 1695, huile sur toile de Hyacinthe Rigaud (Musée national suisse, dépôt de la Fondation Gottfried Keller).
(...)


Bibliographie
SKL, 2, 152-153
– A. Magnien, «Les bronzes "Keller"», in Bull. de la Soc. de l'hist. de l'art français, 1996, 37-63
– Ph. Cros, «Bronzes français du Grand Siècle», in L'estampille - L'objet d'art, 2000, no 344, 50-57

Auteur(e): Tapan Bhattacharya / PM