No 2

Petitot, Jean

naissance 12.7.1607 à Genève, décès 3.4.1691 à Vevey, prot., de Genève. Fils de Faule ( -> 1) et d'Etienna Royaume. ∞ 1651 Marguerite Cuper, fille de Sulpice, fonctionnaire français. Apprentissage dans l'atelier d'orfèvrerie de son oncle Jean Royaume, puis chez Pierre Bordier, où P. fit la connaissance de son futur collaborateur et beau-frère Jacques Bordier. Il se spécialisa dans la peinture de miniatures sur médaillons en émail et entreprit, avec Bordier, un voyage en France (Limoges, Blois) et en Grande-Bretagne. Le roi Charles Ier leur installa un atelier à Whitehall, où P. créa diverses miniatures représentant des personnalités de la cour. Des œuvres de Gerrit van Honthorst et de van Dyck lui servirent notamment de modèles. P. fuit la révolution anglaise en 1644 et se réfugia à Paris, où il exécuta des portraits de la famille royale et de la noblesse. Jouissant d'une grande renommée, il devint membre de l'Académie royale. La Révocation de l'édit de Nantes l'obligea à revenir à Genève en 1685.


Bibliographie
– L.R. Schidlof, La miniature en Europe, 2, 1964, 648-649
– R.W. Lightbown, «Jean Petitot», in Genava, N.S., 18, 1970, 81-103
DBAS, 816-817

Auteur(e): Matthias Oberli / AN