Neunforn

Comm. TG, distr. de Frauenfeld, née en 1996 de la fusion des anciennes comm. locales (Ortsgemeinden) d'Oberneunforn, Niederneunforn, Wilen bei Neunforn; elle a succédé à la municipalité (Munizipalgemeinde) de N., qui exista de 1803 à 1995; les villages se situent sur les hauteurs qui dominent la basse vallée de la Thur. 962 Niuvora. 1303 hab. en 1831, 1123 en 1850, 778 en 1900, 653 en 1950, 926 en 2000. En 963, un tribunal existait à N. Vers 1250, les seigneurs de Teufen vendirent leurs propriétés sises à N. au couvent de Töss. Les basses juridictions d'Oberneunforn et Niederneunforn furent réunies vers 1500, puis, en 1554, passèrent aux Stokar de Schaffhouse, en 1694 à la ville de Zurich, qui les détint jusqu'en 1798. L'église desservait Oberneunforn, Niederneunforn, Wilen et Burghof; en 1265, elle fit l'objet d'une donation au couvent de Töss et y fut incorporée en 1291. A la Réforme, à laquelle N. adhéra en 1525, Zurich supprima le couvent et reprit les droits de collation jusqu'en 1843. Les habitants pratiquaient l'agriculture et la viticulture, l'économie forestière, l'économie laitière et l'élevage. En 2005, l'agriculture offrait 38% des emplois de la commune.


Bibliographie
Andelfinger Zeitung, 26.6 et 3.7.1987
Nüfere, 1-, 2003-
Thurgauer Zeitung, 8.5.2006; 27.2.2009

Auteur(e): Erich Trösch / OME