• <b>Jost Ammann</b><br>Le charpentier, une page du <I>Ständebuch</I> ("livre des métiers") de 1568 (Universitätsbibliothek Bern).

No 21

Ammann, Jost [Jodocus]

baptême 13.6.1539 à Zurich, décès 17.3.1591 à Nuremberg, prot., de Zurich, de Nuremberg dès 1577. Fils de Johann Jakob ( -> 18). ∞ 1) 1574 Barbara Wilckin, 2) 1586 Elisabeth Maler, née Schwarz. A. fréquenta le Carolinum et suivit une formation de peintre verrier à Zurich. Pendant son tour de compagnon, il séjourna en 1559 à Schaffhouse et à Bâle, auprès du peintre verrier Ludwig Ringler. On le retrouve à Nuremberg dès 1561, où il apprit la xylographie et l'eau-forte chez Virgil Solis. A. illustra non seulement des traités religieux, des textes littéraires antiques ou allemands, mais aussi des ouvrages historiques, juridiques ou traitant de théories artistiques. Dans l'histoire culturelle, ses illustrations font date: livres consacrés aux jeux de cartes, aux animaux, à la cuisine, à la pharmacopée, herbiers, traités d'accouchement, de chasse, d'exploitation des forêts, d'agronomie, de tournois ou de l'art de la guerre. Il travaillait le plus souvent pour l'éditeur Sigmund Feyerabend de Francfort. Son "livre des métiers" (Ständebuch), avec des vers de Hans Sachs, parut en 1568, son recueil de costumes féminins en 1586. A. dessina aussi des armoiries, des ex-libris et des tableaux généalogiques pour des patriciens de Nuremberg, comme les Pfinzing (1558-1570) et les Tucher (1589). Il pratiqua aussi la peinture à l'huile, la peinture sur verre et l'artisanat d'art, donna des croquis aux orfèvres Wenzel Jamnitzer, Hans Keller, Valentin Maler et Abraham Gessner. Il exécuta des xylographies pour la grande carte de Bavière de Philipp Apian et pour un projet de topographie, produisit des cartons de vitraux à Wurtzbourg pour l'hôpital Julius (1579) et pour l'université (1585). Le portrait de l'électeur palatin Louis VI sur son lit de mort date de son séjour à Francfort et à Heidelberg en 1583. Des célébrités de son temps telles que Max Fugger, Konrad Gessner, Joachim et Friedrich Camerarius comptaient parmi ses parents et amis.

<b>Jost Ammann</b><br>Le charpentier, une page du <I>Ständebuch</I> ("livre des métiers") de 1568 (Universitätsbibliothek Bern).<BR/>
Le charpentier, une page du Ständebuch ("livre des métiers") de 1568 (Universitätsbibliothek Bern).
(...)


Bibliographie
Zeichnung in Deutschland, cat. expo. Stuttgart, 1979
DBAS, 26-28 (avec bibliogr.)

Auteur(e): Tapan Bhattacharya / PL