18/03/2008 | communication | PDF | imprimer

Gutenburg

Comm. BE, distr. d'Aarwangen, la plus petite du canton (60 ha). 1277 Guotenberg. 34 hab. en 1764, 67 en 1850, 56 en 1900, 91 en 1950, 115 en 2000. Le château fort médiéval des barons d'Utzigen au Turmhubel fut le centre d'une petite seigneurie. Lors d'une des nombreuses disputes opposant les barons à l'abbaye de Saint-Urbain (notamment au sujet de droits d'eau), il fut assiégé, mais non détruit, par les Soleurois en 1301. Dans les années 1360, le château et la seigneurie passèrent à Peter von Thorberg et en 1370 aux seigneurs de Grünenberg. Les ayant hérités, Thüring d'Aarbourg les vendit en 1431 à la ville de Berthoud, qui fit administrer les terres et la basse justice par son bailli de Lotzwil. Le village relevait pour la haute justice de la juridiction kibourgeoise de Murgeten et, dès 1406, du bailliage bernois de Wangen; il fut attribué en 1803 au bailliage d'Aarwangen. Berthoud aliéna une partie des forêts seigneuriales à des communes voisine et se réserva l'exploitation du reste (scierie en 1747); les gens de G. en étaient exclus (1784). Après l'abolition des droits seigneuriaux (1798), Berthoud vendit la tour à des démolisseurs, et se défit en 1850 de l'ancien domaine du château. En dépit de sa bonne situation (correction de la route cantonale en 1868, station du chemin de fer Langenthal-Huttwil-Wolhusen en 1889) et de la proximité de Langenthal, G. ne se développa guère. Une fabrique de levure sèche s'y maintint de 1901 à 1968. Depuis 1852/1853, G. et Lotzwil forment une commune scolaire. Cependant, l'un et l'autre refusèrent en 1897 la fusion souhaitée par le canton.


Bibliographie
– K.H. Flatt, Die Errichtung der bernischen Landeshoheit über den Oberaargau, 1969
– F. Junker, Gutenburg und seine Geschichte, 1987
– C. Helbling, U. Maurer, Bauinventar der Gemeinde Gutenburg, 2005

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / WW