30/05/2001 | communication | PDF | imprimer

Aawangen

Partie de la comm. d'Aadorf TG, distr. de Frauenfeld. Commune locale (Ortsgemeinde) de l'ancienne municipalité d'Aadorf (Munizipalgemeinde) de 1803 à 1995. Petit village paroissial sur la Lützelmurg (844? Oninwanc), avec les hameaux de Burg, Friedtal, Huzenwil et Moos, ainsi que Häuslenen, apparu seulement au XVIIIe s. autour de la taverne Zum Häusli, et depuis 1980 quartier résidentiel en forte expansion de l'agglomération de Frauenfeld. 264 hab. en 1850; 215 en 1930; 256 en 1980; 465 en 1990. Saint-Gall et les Kibourg furent les seigneurs les plus importants, avant que ne leur succède au XIIe s. le couvent de Kreuzlingen, dont les Kibourg furent les avoués jusqu'en 1263 et les Habsbourg dès 1265. Ces derniers libérèrent A. de la tutelle du couvent et l'inféodèrent en 1340 aux Hohenlandenberg. En 1520 et 1522, Kreuzlingen recouvra ses anciens droits. La basse justice fut exercée par des officiers du couvent jusqu'en 1798. La paroisse (église Saint-Michel, à l'origine église privée des barons de Murkart) fut érigée au XIIe s.; elle fut incorporée à Kreuzlingen en 1280. Le couvent détenait le droit de collation, qu'il conserva après la Réforme (1529) et jusqu'en 1848. Union personnelle (1910) puis fusion en 1967 avec la paroisse protestante d'Aadorf. La frontière entre les cantons de Zurich et de Thurgovie devint limite de la paroisse en 1974, qui perdit Hagenbuch. Industrie: papeterie (1858), transformée en filature; fabrique d'ouate et laverie de fils (1865-1921).


Bibliographie
MAH TG, 1, 1950, 26-31
– A. Knoepfli, Geschichte von Aadorf, 1987
– Meyer, Kirchgem., 1991, 94

Auteur(e): André Salathé / PL