17/09/2009 | communication | PDF | imprimer

Mett-Oberschlatt

Ancienne comm. locale (Ortsgemeinde) TG, formant depuis 1999 la comm. de Schlatt avec Unterschlatt, distr. de Diessenhofen. Située aux abords de la route Frauenfeld-Schaffhouse sur le flanc est du Kohlfirst. Partie de la municipalité (Munizipalgemeinde) de Diessenhofen (1803-1816), puis de celle de Basadingen (1816-1998), la commune locale comprenait Mett-Schlatt, Oberschlatt et Fallentor. 858 Slate. 203 hab. en 1800, 287 en 1850, 332 en 1870, 257 en 1900, 317 en 1950, 326 en 1990. Au Moyen Age, la juridiction de M. appartint au bailliage de Diessenhofen (Habsbourg-Kybourg), puis à la ville de Diessenhofen du XVe s. à 1798. Les propriétaires fonciers furent les couvents de Saint-Gall avant 858, de Rheinau à partir de 858 et, dès le XIIIe s, de Sankt Katharinental (entre autres). La chapelle Saint-Nicolas (1316-1812) relevait de Stammheim. La Réforme, adoptée en 1529, donna naissance à la paroisse de Schlatt. Celle-ci renonça à avoir un pasteur jusqu'en 1769 et fut desservie par Basadingen (dès la fin du XVIe s.), puis par Diessenhofen (1625-1631). Une amélioration foncière fut entreprise à partir de 1969. Quelques entreprises de services sont installées à M. depuis les années 1980.


Bibliographie
Anzeiger am Rhein, 18.8.1961
MAH TG, 5, 1992, 254-283

Auteur(e): Erich Trösch / AN