19/03/2009 | communication | PDF | imprimer
No 9

Leuenberger, Niklaus

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance vers 1615 à Rüderswil (domaine de Schönholz),décès 6.9.1653 à Berne, prot., de Rüderswil. Fils de Hans. ∞ 1643 Eva NN. Issu de la paysannerie aisée et membre du tribunal de Ranflüh dès 1643, L. fut le chef du soulèvement bernois lors de la guerre des Paysans. Il se manifesta pour la première fois lors de l'assemblée des paysans du 24 mars 1653 à Trachselwald, où, à son instigation, les paysans rejetèrent les concessions proposées par le gouvernement. Délégué de l'Emmental, il renouvela cependant son serment de fidélité aux autorités bernoises lors de l'arbitrage fédéral. Pressé par les insurgés, il présida la landsgemeinde du 23 avril à Sumiswald et fut proclamé chef de l'insurrection par les paysans bernois, lucernois, soleurois et bâlois. Après avoir présidé les deux assemblées qui suivirent à Huttwil, il marcha sur Berne le 21 mai à la tête de l'armée paysanne. La paix de Murifeld du 29 mai permit, dans un premier temps, d'éviter le recours aux armes. Cependant, après l'effrondement du mouvement provoqué par les défaites des paysans à Wohlenschwil et Herzogenbuchsee, L., trahi par un compagnon d'armes, fut amené à Berne et exécuté avec une vingtaine d'autres meneurs. Proclamé chef du soulèvement paysan presque contre son gré, L. rechercha le consensus face aux autorités bernoises et resta prudent sur le plan militaire.


Bibliographie
– H. Bögli, Der bernische Bauernkrieg in den Jahren 1641 und 1653, 1889
– H. Türler, «Zur Geschichte des Bauernkrieges und Notizen über Niklaus Leuenberger», in BTb, 1903, 224-226
– J. Rösli, Der Bauernkrieg von 1653, 1932, surtout 101-104
– Feller, Bern, 2, 601-659
– U. Hostettler, Der Rebell von Eggiwil, 1991
– A. Suter, Der schweizerische Bauernkrieg von 1653, 1997

Auteur(e): Hans Braun / DVU