Otton de Saint-Blaise

Moine de l'abbaye bénédictine de Saint-Blaise (Forêt-Noire) ayant vécu au début du XIIIe s. Aucune autre donnée biographique concernant O. n'est connue; son assimilation avec l'abbé Otton Ier de Saint-Blaise (1222-1223) est conjecturale. La chronique latine du Saint-Empire couvrant la période de 1146 à 1209, qui ne lui est attribuée que dans un manuscrit de 1482, se veut une continuation de la Chronica sive historia de duabus civitatibus d'Otton de Freising. Jusqu'à l'année 1160, elle puise dans cette dernière ainsi que dans les Gesta Friderici I imperatoris de Rahewin; pour le reste, on ignore ses sources. Le chroniqueur adopte une position de loyauté vis-à-vis de l'empereur Frédéric Barberousse. Malgré des erreurs, l'œuvre a valeur de source, surtout en ce qui concerne l'Allemagne du Sud et la troisième croisade. Elle fut cependant peu connue au Moyen Age; seules les annales du couvent de Saint-Trudpert (Brisgau) et la Chronica universalis turicensis (fin du XIIIe s., Zurich) l'utilisent.


Oeuvres
– F.-J. Schmale, éd. et trad. all., Die Chronik Ottos von St. Blasien und die Marbacher Annalen, 1998
Bibliographie
VL, 7, 206-208
LexMA, 6, 1585-1586
Repertorium fontium historiae medii aevi, 8, 2001, 433-434
– Th. Müller et al., éd., Quellensammlung zur mittelalterlichen Geschichte. Fortsetzung, 22007 [CD-ROM]

Auteur(e): Veronika Feller-Vest / VW