29/05/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Erlen

Comm. TG, distr. de Bischofszell, formée en 1995, comprenant l'ancienne municipalité (Munizipalgemeinde) d'E. avec ses comm. locales (Ortsgemeinde), Buchackern, Engishofen, Ennetaach, E. et Kümmertshausen, ainsi que l'ancienne Ortsgemeinde de Riedt, autrefois partie de la municipalité de Sulgen. Le village-rue et ses quartiers d'E.-Dorf, Ehstegen (838 Escislec) et Eppishausen, sur l'axe principal Weinfelden-Amriswil au croisement de la route conduisant à Constance, n'a cessé de croître depuis 1950. Ancienne municipalité d'E.: 1127 hab. en 1870, 1453 en 1950, 1857 en 1970, 2298 en 1990. Ancienne comm. locale d'E.: 431 hab. en 1870, 611 en 1950, 1006 en 1970, 1232 en 1990. Comm. d'E.: 3068 hab. en 2000.

Avant 1798, E. était l'une des hautes juridictions dépendant directement du bailli de Thurgovie. Eppishausen et une maison d'E. formaient la seigneurie justicière d'Eppishausen; Ehstegen, fief de l'abbaye de Saint-Gall, faisait partie de la seigneurie d'Oberaach et forma une commune distincte jusqu'en 1812. En 1764, une église protestante fut construite à E., qui dépendait jusqu'alors de la paroisse de Sulgen. Un cimetière et une administration ecclésiastique indépendante furent créés en 1819; en 1992, la séparation complète d'avec Sulgen, auquel les catholiques d'E. restent toutefois attachés, fut achevée. E. prit de l'importance aux XVIIe et XVIIIe s. grâce au commerce des toiles de lin et à la teinturerie. La famille Brunschweiler, venue de Schocherswil en 1652, encouragea la filature et le tissage à domicile, apportant à E. son essor économique, renforcé par l'industrie de la broderie mécanique au XIXe s. L'arrivée de Lista SA, entreprise de constructions métalliques en pleine expansion, provoqua d'importants changements sociaux et structurels. Active sur le plan international, la firme, spécialisée dans l'aménagement de bureaux, entreprises et dépôts, occupait environ 350 personnes en 2004 (plus de 700 en 1990).


Bibliographie
– J.G. Kreis, Geschichte der ursprünglichen Kirchhöre Sulgen, 1896
– E. Leisi, Chronik der Kantons Thurgau, 1950, 88-91
MAH TG, 3, 1962, 363-364, 370-383

Auteur(e): Verena Rothenbühler / WW