No 5

Maillardoz, Perronette

Mentionnée pour la première fois en 1487 comme cistercienne du couvent de la Fille-Dieu près de Romont (FR). Fille de Jean, donzel de Rue, et d'Aymonette Musy. En 1487, avec une autre nonne, M. fut envoyée au couvent de Bellevaux près de Lausanne, qui avait subi des dommages lors des guerres de Bourgogne (1474-1477). Elle y fut abbesse jusqu'en 1503 et durant cette période, le couvent connut un nouvel essor.


Sources imprimées
– J.-M. Roger, «La visite des abbayes cisterciennes de Savoie par l'abbé de Balerne (1486)», in Mélanges à la mémoire du Père Anselme Dimier, éd. B. Chauvin, 2epartie, vol. 3, 1984, 203-205
Bibliographie
HS, III/3, 595

Auteur(e): Kathrin Utz Tremp / MBA