08/02/2012 | communication | PDF | imprimer | 

Sommeri

Comm. TG, distr. d'Arbon, sur les contreforts du Seerücken au nord d'Amriswil, née en 1967 de la fusion des comm. locales (Ortsgemeinde) de Niedersommeri et Obersommeri avec la municipalité (Munizipalgemeinde) de S. Cette dernière engloba de 1803 à 1807 la municipalité Hefenhofen et de 1803 à 1816 Niederaach. 905 Sumbrinaro. Ancienne municipalité: 455 hab. en 1831, 429 en 1850, 418 en 1900, 588 en 1960; commune: 495 hab. en 2000. Les basses juridictions de Niedersommeri et d'Obersommeri formèrent de 1474 à 1798 la juridiction criminelle de S., relevant de l'abbé de Saint-Gall. Le coutumier date de 1474. L'église est dédiée à saint Maurice; l'édifice actuel remonte à la première moitié du XVe s. Après l'introduction de la Réforme en 1528, un régime paritaire fut établi en 1534. A l'agriculture (champs labourés selon le système du billonnage) et à la sylviculture, longtemps dominantes, vinrent s'ajouter dans la seconde moitié du XIXe s. les cultures fruitières et fourragères, l'élevage et la production laitière (fromagerie ouverte en 1852). Dans le dernier tiers du XXe s., S. était une commune industrielle (broderie et fabrique de meubles rembourrés). Au début du XXIe s., des entreprises de diverses branches y étaient installées: climatisation, mécanique de précision, fabrication de meubles scolaires.


Bibliographie
– E. Leisi, Geschichte von Amriswil und Umgebung, 1957
– F. Harling, Schutz von Obstgärten in der Ortsplanung, travail de semestre EPF Zurich, 1992 (KBTG)

Auteur(e): Erich Trösch / LA