31/05/2006 | communication | PDF | imprimer | 

Horn

Comm. TG, distr. d'Arbon, située au bord du lac de Constance, entre Arbon et Rorschach. 1155 Horna. 403 hab. en 1850, 700 en 1900, 1288 en 1950, 2421 en 2000. Au IXe s., le domaine Kehlhof de H. dépendait probablement du chapitre cathédral de Constance. En 1463, l'évêque de Constance acquit le bailliage de H., intégré à celui, supérieur, d'Arbon. Jusqu'en 1798, H. fit partie de la paroisse et du ressort urbain d'Arbon, où l'évêque détenait les haute et basse justices. Une chapelle mixte a été construite en 1877. La paroisse catholique a été créée en 1911, la protestante en 1920 (église consacrée en 1930). De territoire identique, les communes locale et municipale, formées en 1816, fusionnèrent leur administration en 1870 pour former une Einheitsgemeinde. Au XIXe s., la pêche, le tissage et l'artisanat étaient les principales activités économiques. Dès 1824, la navigation à vapeur améliora les transports. Devenue station de bains et de cures de petit-lait, la commune ajouta Bade à son nom en guise de publicité. L'élevage, l'économie laitière et la culture fruitière apparurent vers la fin du XIXe s. L'implantation de la future blanchisserie Raduner SA en 1888 et de la fabrique Sais (huiles et graisses alimentaires) en 1916-1917 firent suite à l'ouverture de la ligne CFF Romanshorn-Rorschach en 1869. Vers 1920, les industries firent disparaître les exploitations agricoles. Raduner SA ferma en 1989 et l'huilerie en 2000. Depuis, seuls Unisto SA (supports publicitaires) et Sabo Specialities, qui succéda à Sais, offrent encore des emplois dans le secteur secondaire.


Bibliographie
– R. Grünberger, Geschichte der Gemeinde Horn, 1953
– H.U. Michel, Firmengeschichte SAIS/ASTRA, 1991

Auteur(e): Verena Rothenbühler / LA