30/08/2006 | communication | PDF | imprimer | 

Hefenhofen

Comm. TG, distr. d'Arbon, située au nord d'Amriswil, comprenant H., Auenhofen, Hatswil, Kressibuch et d'autres hameaux; Niederaach en fit partie de 1816 à 1936. 817 Hebinhova. 795 hab. en 1850, 873 en 1900, 1060 en 1930, 913 en 1950, 711 en 1980, 1108 en 2000. Fief de l'abbé de Saint-Gall et partie de la seigneurie de Hagenwil jusqu'au XVIIe s. (coutumier en 1467). En 1600, la basse justice de H. fut créée, comprenant H., Auenhofen, Hatswil, Moos et Tonhub. En 1644, les seigneurs de Bernhausen divisèrent la seigneurie, qui changea encore plusieurs fois de main jusqu'en 1798. Avant 1798, Kressibuch était une haute juridiction, directement soumise au bailli de Thurgovie. Au spirituel, H. a toujours relevé de Sommeri; elle est protestante depuis la Réforme. En 1870, les administrations de la municipalité (Munizipalgemeinde) et de la commune locale (Ortsgemeinde), recouvrant la même entité géographique, fusionnèrent pour former une seule commune (Einheitsgemeinde). L'agriculture et la culture fruitière, dominantes au XIXe s., furent remplacées à la fin du siècle par l'élevage bovin et l'industrie laitière; on trouvait aussi un atelier de tissage. En 1900, la commune comptait quelques entreprises de broderie et une de tissage sur soie. Si la maison Stutz constructions, fondée en 1877 (260 employés en 2003), et le moulin de Hatswil sont anciens, les autres entreprises s'installèrent après 1950 seulement. L'usine d'incinération des déchets ménagers de la Haute-Thurgovie, mise en service en 1975, ferma ses portes en 1996. Outre quelques bâtiments industriels, de nombreux locatifs et villas individuelles caractérisent H., commune résidentielle à la campagne.


Bibliographie
– E. Leisi, Geschichte von Amriswil und Umgebung, 1957

Auteur(e): Verena Rothenbühler / LD