No 6

Grandson, Lambert de

Attesté vers 1090-1098. Fils de Lambert, seigneur de G. C'est probablement à ses origines familiales que G. doit son accession au siège épiscopal lausannois vers 1090, à l'époque des conflits entre empire et papauté. Partisan de l'empereur, il est consacré par l'antipape Guibert de Ravenne (Clément III). Accusé par ses successeurs d'avoir dissipé les biens de l'évêché de Lausanne, G. se rapproche ensuite de l'Eglise romaine, ce qui lui attire la colère de l'empereur et probablement la perte de son siège épiscopal. Il abandonne celui-ci vers 1097/1098, et non en 1090, comme on l'a longtemps pensé. Selon des sources tardives du XIIIe s., il se serait fait ermite.


Bibliographie
HS, I/4, 109-110 (donne 1089-1090 comme dates de l'épiscopat)
– J.-D. Morerod, Genèse d'une principauté épiscopale, 2000, 129-132

Auteur(e): Bernard Andenmatten