Henri de Bourgogne

décès 21.8.1018 à Lausanne. Neveu de l'impératrice Adélaïde. Consacré évêque de Lausanne en 985, H. est cité dans les plus importants diplômes émis par le roi de Bourgogne Rodolphe III, entre 993 et 1018. Il reçut du roi le comté de Vaud en 1011. Il prit part au concile de Francfort en 1007, fit reconstruire vers l'an mille la cathédrale de Lausanne. S'inspirant peut-être du modèle de Rome, il fut à l'origine de l'organisation des églises de Lausanne, structurées autour de la cathédrale. Il mourut assassiné, probablement victime des tensions brutales, mais momentanées, entre Rodolphe III et l'empereur Henri II.


Bibliographie
HS, I/4, 102-104
– J.-D. Morerod, Genèse d'une principauté épiscopale, 2000

Auteur(e): Gilbert Coutaz