08/07/2009 | communication | PDF | imprimer
No 1

Murol, Jean de

naissance vers 1340 ,décès 10.2.1399 à Villeneuve-lès-Avignon. Fils de Jean, seigneur de M. en Auvergne, et d'Adélaïde de Rochebriand. Elevé à la cour d'Avignon dans la maison du cardinal Guy de Boulogne, M. y fait la connaissance du neveu de ce dernier, Robert de Genève, le futur pape Clément VII. C'est sous son égide que M. accomplira sa carrière ecclésiastique. En 1358, Mahaut de Boulogne demande pour lui au pape Innocent VI un canonicat et une prébende à Genève; il sera plus tard également chanoine de Rouen, de Paris, et archidiacre de Cambrai. Vicaire général de Robert de Genève dans les évêchés de Thérouanne (1361-1368) et de Cambrai (1368-1371), M. devient son secrétaire après la promotion de Robert à la dignité de cardinal; en 1376, il est à ses côtés en Romagne et en Lombardie. Le chapitre de Genève avait élu Robert Chambrier pour succéder à Guillaume de Marcossey comme évêque, mais le pape Grégoire XI désigna M. le 27 janvier 1378. Conseiller de la Chambre apostolique sous Grégoire XI, il la dirigea jusqu'au départ de Clément VII pour Avignon. Après avoir défendu la cause de ce dernier contre Urbain VI à Naples, il sera chargé de nombreuses missions diplomatiques et financières en France. Sa présence n'est attestée à Genève qu'en 1381 - quand il y publie des constitutions synodales - et en 1384. Nommé par Clément VII cardinal-prêtre du titre de Saint-Vital en 1385, M. est transféré en Dauphiné à l'évêché de Saint-Paul-Trois-Châteaux, dont il sera l'administrateur jusqu'en 1388.


Bibliographie
– L. Weber-Silvain, Jean de Murol, évêque de Genève, 1378-1385, [1951]
HS, I/3, 92-93

Auteur(e): Fabienne Abetel-Béguelin