30/04/2007 | communication | PDF | imprimer

Leuggern (commune)

Comm. AG, distr. de Zurzach, à l'ouest du cours inférieur de l'Aar, comprenant les villages de L., Gippingen, Hettenschwil et Etzwil ainsi que les hameaux de Felsenau, Hagenfirst, Fehrental et Schlatt. Bailliage jusqu'en 1798, constitué des actuelles communes de L., Böttstein, Full-Reuenthal et Leibstadt. 1231 Lutgern. 1193 hab. en 1850, 1013 en 1900, 1374 en 1950, 2192 en 2000. Tour de garde romaine à Felsenau. Au XIIIe s., L. faisait partie du bailliage habsbourgeois de Waldshut, avant de devenir au XIVe un bailliage dépendant du bailli habsbourgeois de Baden; depuis 1415, bailliage intérieur du comté de Baden (bailliage commun). Les propriétaires fonciers étaient les barons de Böttstein et de Bernau. Ces derniers firent don aux hospitaliers de Saint-Jean de vastes terres à partir desquelles se constitua en 1248 la commanderie de L. L'église, attestée pour la première fois en 1231, appartenait aussi à l'ordre. Le territoire de la paroisse correspondait pour l'essentiel au bailliage puis à la grande commune de L. jusqu'en 1816, dates à laquelle s'en détachèrent la commune de Böttstein et celle d'Oberleibstadt (avec Full et Reuenthal). La paroisse catholique conserva la même étendue que l'ancien bailliage jusqu'à la séparation d'avec Leibstadt en 1880. L'église, de style néogothique, fut édifiée entre 1851 et 1853 d'après les plans de Caspar Joseph Jeuch; elle servit de modèle à d'autres. La commune de L. compta jusqu'en 1971 cinq communes locales (Ortsgemeinden), dont les assemblées étaient compétentes en matière d'infrastructures. Vers 1900, le vignoble disparut du territoire de la commune. En 1899, une fabrique de gypse s'établit à Felsenau et y ouvrit une carrière. On y produisit jusqu'en 1960 des carreaux de plâtre, et le gypse y fut exploité jusqu'en 1989. Les terres cultivées et le village de Gippingen étaient régulièrement inondés, jusqu'à ce que le canton procède à la correction du cours de l'Aar (1887-1904). La centrale électrique de Klingnau, construite entre 1931 et 1935 sur le territoire de la commune (rive gauche de l'Aar), nécessita la création d'un lac de barrage. L'école secondaire du cercle de L. fut fondée en 1864. Au début du XXIe s., le principal employeur était l'hôpital de district, ouvert en 1897 (hôpital régional depuis 1971); en 2000, le secteur tertiaire offrait près des deux tiers des emplois. Les bacs de Kleindöttingen et de Felsenau ont été remplacés en 1892 et en 1935 par des ponts. La ligne de car postal L.-Döttingen a été mise en service en 1926.


Bibliographie
– S. Brian Scherer et al., Das Kirchspiel Leuggern, 2001

Auteur(e): Christoph Herzig / FP