No 2

Solari, Cristoforo

naissance vers 1468-1470 à Milan, décès en mai 1524 à Milan, de Carona. Fils de Bertola, maître maçon et menuisier. Frère d'Andrea ( -> 1). Formation d'architecte et de sculpteur dès 1483 à Milan, auprès de son cousin Pietro Antonio. Surnommé "le Bossu", S. fit ses débuts de sculpteur vers 1490 à Venise, où il s'imprégna du goût classique et antiquisant interprété par les Lombardo; il se familiarisa aussi à ce style lors de ses séjours à Rome (1499-1500 et 1513-1514). Protégé par Ludovic Sforza, il devint, à son retour à Milan en 1495, ingénieur du duc à la chartreuse de Pavie. En 1497, il commença le monument funéraire de Ludovic Sforza et de Béatrice d'Este (auj. dans la chartreuse de Pavie). S. fut en outre architecte sur les chantiers prestigieux du dôme de Milan, de Santa Maria presso San Celso (1505), aussi à Milan, et de la cathédrale de Côme. Très peu de sculptures peuvent lui être attribuées avec certitude. Parmi celles-ci, il faut mentionner Adam (vers 1502), Lazare, le Christ à la colonne et Saint Sébastien pour le dôme de Milan; elles présentent à côté des accents classiques, une intention naturaliste, rappelant Léonard de Vinci.


Bibliographie
– A. Markham Schulz, «Cristoforo Solari at Venice», in Prospettiva, 1988-1989, n° 53-56, 309-316
DBAS, 978-979
– S. Zanuso, «Cristoforo Solari tra Milano e Venezia», in Nuovi Studi, 8, 2000, 17-33

Auteur(e): Laura Damiani Cabrini / AMC