No 1

Solari, Andrea

naissance vers 1465 à Milan, décès av. le 8.8.1524 à Milan, de Carona. Fils de Bertola, maître maçon et menuisier. Frère de Cristoforo ( -> 2). ∞ Angela Confalonieri. Peintre, S. travailla à Milan (dès 1481) ainsi qu'en France (1507-1509) et séjourna à Venise (vers 1495) et Rome (vers 1514). Sa première œuvre connue est la Vierge à l'Enfant et saints Joseph et Siméon (1495); sa dernière, l'Assomption de la Vierge (vers 1524), fut terminée par Bernardino Campi (1576). Salomé avec la tête de saint Jean-Baptiste et la Vierge au coussin vert (vers 1509) sont d'autres de ses chefs-d'œuvre. Habile portraitiste, S. s'inspire d'Antonello de Messine, de Léonard de Vinci, de la peinture du Nord et de l'Antiquité; le grand sens plastique de ses personnages lui vient de son frère Cristoforo. Cité dans Les vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes (1550) de Giorgio Vasari comme "peintre et coloriste très agréable", S. contribua à diffuser le style de la Renaissance italienne en France.


Bibliographie
– D.A. Brown, Andrea Solario, 1987
The Dictionary of Art, 29, 1996, 25-26
DBAS, 978
– D.A. Brown, «Andrea Solario», in I leonardeschi, 1998, 231-250

Auteur(e): Lara Calderari / AMC