21/01/2003 | communication | PDF | imprimer

Böttstein

Comm. AG, distr. de Zurzach, comprenant les villages de B., Kleindöttingen (dit aussi autrefois Ennetdöttingen), Eien et Burlen, sur la rive gauche de l'Aar, à quelques kilomètres de son embouchure. 1087 Botistein. 168 hab. à B., 96 à Kleindöttingen et 60 à Eien en 1799; 629 hab. pour toute la commune en 1850, 536 en 1888, 760 en 1900, 1051 en 1950, 3648 en 2000. Vestiges isolés de La Tène. B. était une seigneurie, siège du XIe au XIIIe s. des seigneurs de B. Les autres villages relevaient de la commanderie des chevaliers de Saint-Jean de Leuggern (basse juridiction). Dès 1415, la seigneurie de B. fit partie du bailliage de Leuggern dans le comté de Baden; après une dizaine de mutations, elle revint en 1606 à la famille uranaise von Roll, qui éleva en 1615-1617 à l'emplacement du château fort une demeure seigneuriale de style gothique tardif et baroque, ainsi qu'une chapelle. En 1674, B. passa par mariage aux Schmid von Bellikon, propriétaires de la juridiction jusqu'en 1798 et du château jusqu'en 1893. La chapelle Saint-Antoine reçut une riche décoration baroque, avec de remarquables stucs dus à des maîtres d'Italie du Nord.

Au spirituel, B. et les autres villages faisaient partie de la paroisse de Leuggern. La commune de B. se forma en 1816; les villages qui la composent, détachés de Leuggern, disposaient déjà auparavant de leurs propres communaux. L'agriculture, la viticulture et l'artisanat rural (une huilerie dès le XVIIIe s.) ont prédominé jusqu'à la fin du XIXe s. Puis l'industrie du bois installée sur la rive droite de l'Aar offrit des emplois. C'est ainsi que Kleindöttingen se développa et devint la plus importante localité de la commune, dans le cadre de l'agglomération Döttingen-Klingnau, dont la croissance fut particulièrement vive entre 1960 et 1980. L'agriculture qui occupait 2% de la population en 1990 se concentrait dans les villages de B. et Eien. Le secteur secondaire offrait 48% des emplois (fabrique de panneaux de bois aggloméré de 1970 à 1994, fabriques de meubles, nombreuses entreprises artisanales). Malgré cela, la plupart des personnes actives travaillaient à l'extérieur.


Bibliographie
– R. Anselmetti, Böttstein AG, 1987
– S. Brian Scherer et al., Das Kirchspiel Leuggern, 2001

Auteur(e): Andreas Steigmeier / LTT