19/06/2015 | communication | PDF | imprimer | 

Baldingen

Comm. AG, distr. de Zurzach. Village sur un haut plateau du Studenland, entre le Surbtal et le Rhin, comprenant les quartiers d'Oberbaldingen et Unterbaldingen. 1317 Baldingen. 236 hab. en 1799, 336 en 1850, 183 en 1900, 182 en 1950, 144 en 1980, 249 en 2000. Sans doute colonie alémane, B. fut au Moyen Age le siège d'une famille de ministériaux; l'emplacement de leur château n'est pas connu. Les Habsbourg détenaient la haute justice. Dès 1415, B. fit partie du comté de Baden (bailliage d'Ehrendingen). La basse justice changea de mains à plusieurs reprises. Au spirituel, desservi par le chapitre de Sainte-Verena de Zurzach, B. fut érigé en paroisse avec Böbikon en 1883. L'église paroissiale catholique Sainte-Agathe fut construite en 1898 par Karl Coelestin Moser. De style néo-gothique, elle comprend des éléments décoratifs Art nouveau. L'agriculture domina longtemps (terres ouvertes, économie laitière) : en 1970, 54% de la population travaillaient dans le secteur primaire, et encore 23% en 1990. En l'absence de tout artisanat ou industrie, la plupart des personnes actives sont des navetteurs. Le nombre d'habitants n'a augmenté de façon sensible qu'à partir des années 1980, un nouveau quartier de villas s'implantant entre les deux parties du village.


Bibliographie
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 444

Auteur(e): Andreas Steigmeier / LTT