Wiliberg

Comm. AG, distr. de Zofingue. Village sur une colline dans l'Uerkental supérieur, appelé aussi Bonhausen du XVIe au XVIIIe s. Av. 1160 et 1179 Wilperc, 1539 Bonhusen. 58 hab. en 1764, 197 en 1850, 133 en 1900, 155 en 1950, 151 en 2000. Le site fut défriché afin d'y créer un domaine isolé échappant à l'assolement triennal (Steckhof). Les comtes de Kibourg exercèrent les droits seigneuriaux et la haute justice aux XIIe et XIIIe s., puis les Habsbourg (1264-1415). De 1415 à 1798, W. releva de la juridiction de Kölliken dans le bailliage bernois de Lenzbourg. Au spirituel, il fait partie de Reitnau. En 1781, les autorités bernoises firent du domaine de W. une commune, attribuée en 1803 au nouveau canton d'Argovie. Le secteur primaire fournissait près de 90% des emplois en 1920 et encore 66% en 2005. En 2000, plus de la moitié des habitants travaillait à l'extérieur. Une école fut construite vers 1830, une autre en 1974. Le village fut relié par bus à Zofingue (1977-2008), puis à Reiden.


Bibliographie
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 438-439

Auteur(e): Christian Lüthi / PM