Rothrist

Comm. AG, distr. de Zofingue, nommée Niederwil jusqu'en 1890. Habitat dispersé avec hameaux dans le coude de l'Aar, à l'ouest de la Pfaffnern et de la Wigger, ses affluents; vaste forêt, le Langholz, au sud du territoire communal. 1262/1263 Rotris. Env. 600 hab. en 1653, 1121 en 1764, 2620 en 1850, 2846 en 1900, 4219 en 1950, 6869 en 2000. Etablissement alémane. Les droits seigneuriaux détenus jusqu'en 1299 par les comtes de Frobourg passèrent aux Habsbourg, puis à Berne (1415-1798). Rattaché tant par les Habsbourg que par Berne à la juridiction d'Aarbourg, R. resta bernois de 1798 à 1802, puis passa en 1803 au canton d'Argovie (district de Zofingue). Au spirituel, R. dépendait de Zofingue au Moyen Age déjà, puis la paroisse de R. fut créée en 1714, date également de la construction du temple; de 1667 à 1714, R. avait relevé du consistoire d'Oftringen. Une église catholique fut bâtie en 1971.

Au XVIIIe s., l'économie de R. était caractérisée par l'agriculture et le tissage à domicile. Dès le XIXe s., de petites entreprises artisanales s'implantèrent le long des cours d'eau dans le cours inférieur de la Pfaffnern et de la Wigger. Lors de la crise économique de 1855, la commune contraignit 300 personnes à émigrer en Amérique. Le raccordement à la ligne ferroviaire Olten-Berne en 1857 permit, en 1862, l'établissement à l'extrémité ouest de la commune de la première fabrique importante, une filature qui utilisait l'énergie du canal du Rot. Ce n'est qu'à partir de 1930 que se manifesta un vif essor industriel; l'entreprise de boissons Rivella fut créée en 1952. Dès les années 1970, les liaisons autoroutières incitèrent d'autres firmes à s'établir à R. (notamment le centre de distribution des automobiles Ford qui y resta jusqu'en 2008); elles occupent de grandes surfaces sur les axes de communication est-ouest. Les emplois au nombre de 1429 en 1950 passèrent à 3952 en 2005, année où le secteur secondaire en offrait 44% et le secteur tertiaire 54%. La commune érigea le premier bâtiment scolaire sur le Hölzli en 1706; l'inauguration de l'école de district eut lieu en 1917. Un musée régional existe depuis 1970.


Bibliographie
– G. Boner, R. Oehler, Rothrist, mein Dorf, 1959

Auteur(e): Christian Lüthi / DVU