No 3

Ardüser, Johann

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 25.2.1585 à Davos, décès 28.3.1665 à Zurich, prot., d'une famille dirigeante de Davos. Fils de Christen, secrétaire militaire, et de Drina Portmann. ∞ 1624 Elisabeth Ziegler, veuve de Johann Jakob Holzhalb. A propos de sa formation, A. évoque dans son livre de géométrie paru en 1627 ses voyages à l'étranger et ses stages auprès d'officiers et d'architectes, tels le général Camillo Caracciolo, prince d'Avellino (décès1617), à Naples. Ingénieur sous les ordres d'un colonel wurtembergeois au service de Venise, puis de Suède, Bernhard Schaffalitzki, qui le recommanda, A. fut engagé en 1620 par la ville de Zurich qui envisageait de renouveler ses fortifications: il en commença la réalisation, qui se révéla ardue, en 1642, en collaboration avec Hans Georg Werdmüller. Dans ce domaine, A. travailla aussi en dehors de Zurich, notamment aux Grisons et à Schaffhouse. Il fut membre du Grand Conseil de Zurich dès 1657. Ses manuels Geometriae theoricae et practicae (1627) et Architectura von Vestungen (1651) témoignent de l'étendue de son expérience, de même que les collections qu'il remit en janvier 1665 à la bibliothèque de la ville: plans de villes et de fortifications de toute l'Europe, motifs d'architecture sacrée et profane tels que colonnes, portails, fontaines, tombeaux et autels, en partie de sa main (actuellement à la Bibliothèque centrale de Zurich). La place qu'y occupe Rome montre qu'A. s'est formé dans cette ville, auprès des architectes tessinois Domenico Fontana et Carlo Maderno, et non seulement à Naples. D'importantes constructions du reste de l'Italie, du sud de l'Allemagne et de Zurich sont l'objet de plusieurs douzaines d'autres plans. En 1627, A. avait annoncé une Architectura civilis, mais il abandonna cette idée.


Bibliographie
SKL, 1, 47-48
– A. Reinle, Italienische und deutsche Architekturzeichnungen, 16. und 17. Jahrhundert, 1994, 165-357

Auteur(e): Adolf Reinle / PV