Zuzgen

Comm. AG, distr. de Rheinfelden. Village-rue dans le bas Fricktal. 1288 Zuzchon. 308 hab. en 1768, 775 en 1850, 606 en 1900, 587 en 1950, 729 en 2000. Monnaies romaines, sépultures alémanes. Domaine (Dinghof) de l'abbaye de Säckingen, qui détenait la basse justice, Z. relevait de la seigneurie de Rheinfelden en Autriche antérieure, avant de devenir en 1803 une commune du canton d'Argovie. Un curé est mentionné en 1288; le patronage appartenait à Säckingen, qui incorpora la paroisse en 1531. L'église Saint-Georges fut rebâtie en 1737-1738. Une paroisse catholique-chrétienne se forma en 1873 (englobant aussi dès 1898 Wegenstetten et Hellikon); elle partagea l'église jusqu'en 1944 avec les catholiques romains. En 2010, les catholiques-chrétiens représentaient encore 5% de la population de Z. La paroisse catholique construisit en 1900-1901 une église de style néogothique, elle aussi consacrée à saint Georges. L'agriculture était la principale source de revenus, complétée au XIXe s. par des emplois industriels à Säckingen. Des essais en vue d'exploiter une mine de potasse échouèrent. Un incendie ravagea le village en 1801. Des disettes entraînèrent une vague d'émigration après 1850. Au début du XXIe s., Z. était une commune résidentielle; les habitants travaillaient dans les usines chimiques du Fricktal et dans l'agglomération bâloise.


Bibliographie
– H. Ammann, A. Senti, Die Bezirke Brugg, Rheinfelden, Laufenburg und Zurzach, 1948, 74-75
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 398-399
Zuzger Dorfgeschichte, 2002
MAH AG, 9, 2011, 457-471

Auteur(e): Dominik Sauerländer / PM