Stein (AG)

Comm. AG, distr. de Rheinfelden. Nœud des communications dans le bas Fricktal, en face de Säckingen. 1276 Stein. 149 hab. en 1768, 375 en 1850, 566 en 1900, 756 en 1950, 2414 en 2000. Trouvailles isolées du Néolithique. S. était un domaine (Dinghof) de la seigneurie foncière de l'abbaye de Säckingen, dont les mayors étaient les seigneurs de Wieladingen. Le village, à la bifurcation des routes de Frick et de Laufenburg, forma une seule commune avec Münchwilen jusqu'en 1760 et fit partie jusqu'en 1797 de la seigneurie autrichienne de Rheinfelden. Il fut rattaché au canton du Fricktal en 1802, à celui d'Argovie en 1803. La collation de l'église Sainte-Christine (citée en 1329, rebâtie en 1823-1824) échut à Säckingen, puis au canton d'Argovie en 1803. L'agriculture et les entreprises de transports offraient des emplois, ainsi que l'industrie textile de Säckingen dès le XIXe s. La centrale électrique au fil de l'eau de Säckingen alimente le réseau depuis 1966. La situation favorable du village sur les lignes de chemin de fer du Bözberg (inaugurée en 1875) et du Rheintal (exploitée dès 1892) a favorisé l'installation d'industries chimiques dès le milieu du XXe s. S. est relié à Säckingen par un pont couvert en bois sur le Rhin (première mention en 1270, reconstruit en 1571-1580); un nouveau pont fut bâti en 1979. Depuis les années 1970, l'autoroute A3 traverse la commune en dessus du village.


Bibliographie
– H. Ammann, A. Senti, Die Bezirke Brugg, Rheinfelden, Laufenburg und Zurzach, 1948, 80-81
Die Aargauer Gemeinden, 1991, 390-391
MAH AG, 9, 2011, 414-422

Auteur(e): Dominik Sauerländer / ARI