24/08/2009 | communication | PDF | imprimer

Oberrüti

Comm. AG, distr. de Muri, habitat dispersé comprenant des fermes isolées le long de la Reuss, dans la partie la plus méridionale du canton. 1236 Ruty, 1803 Oberrüti à la création du canton. 539 hab. en 1850, 409 en 1900, 479 en 1950, 1097 en 2000. Pour la haute justice, O. dépendit du bailliage habsbourgeois de Meienberg (passé à Lucerne en 1415), puis du bailliage commun des Freie Ämter (1425-1798). La seigneurie foncière et la basse justice appartenaient aux seigneurs de Hünenberg, fondateurs de l'église Saint-Rupert (mentionnée en 1275). Après 1415, ceux-ci vendirent leurs droits à Ulrich von Hertenstein, bourgeois de Lucerne, qui les céda au couvent de Kappel après 1442. La ville de Zoug détint la seigneurie et le patronage de l'église de 1498 à 1798. O. fut rattaché au canton d'Argovie en 1803. Le bac sur la Reuss (mentionné en 1413), fief des Habsbourg, resta en fonction jusqu'en 1884. O. conserva un caractère rural jusque dans la seconde moitié du XXe s., mais se transforma dans les années 1980 en commune résidentielle, avec de nouveaux quartiers d'habitation. De nombreux résidents travaillent à Zoug ou à Lucerne.


Bibliographie
– J.J. Siegrist, «Spätmittelalterliche Herrschaft im südlichen Freiamt», in Argovia, 84, 1972, 118-198
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 362-363

Auteur(e): Anton Wohler / MBA