No 1

Valenti Gonzaga, Luigi

naissance 15.10.1725 à Revere (Lombardie), décès 29.12.1808 à Rome. Issu d'une famille de la haute noblesse de Mantoue. Neveu du cardinal secrétaire d'Etat Silvio V. Après une carrière à la curie romaine, V. fut ordonné prêtre et évêque in partibus de Césarée (1764). Nonce à Lucerne (1764-1771 et 1772-1773), puis en Espagne (1773), cardinal (1776), cardinal bibliothécaire (1802). Il s'opposa violemment au projet lucernois d'imposition du clergé et des couvents, étant à l'origine de la mise à l'index du livre de Joseph Anton Felix von Balthasar De Helvetiorum juribus circa sacra (1768). Dans le Klosterhandel (proposition visant à supprimer ou diminuer le nombre de couvents, 1769-1770), V., soutenu par un cercle de tendance conservatrice, s'imposa avec succès contre les partisans des Lumières, favorables au droit de regard de l'Etat sur les affaires ecclésiastiques; dans ce contexte, la publication d'autres ouvrages considérés comme hérétiques, tels que Réflexions d'un Suisse de Heinrich Heidegger et Widerlegung der Reflexionen eines Schweizers de Joseph Rudolf Valentin Meyer von Schauensee, furent à l'origine de la chute du gouvernement adepte des Lumières à Lucerne.


Bibliographie
– Ch. Weber-Hug, Der Klosterhandel von Luzern 1769/70, 1971
– H. Wicki, Staat, Kirche, Religiosität, 1990, 74-115
– U. Fink, Die Luzerner Nuntiatiur 1586-1873, 1997

Auteur(e): Urban Fink / CAP