No 1

Rebeur, Pierre

naissance 28.5.1629 à Turcey (Bourgogne), décès av. 1715 peut-être à Berlin, prot., bourgeois de Lausanne (1656), naturalisé neuchâtelois (1694). Fils de Pierre et d'Huguette Boilot. ∞ 1656 Suzanne Carran, fille d'un marchand lausannois. Notaire à Lausanne dès 1656, secrétaire de la Chambre des appellations romandes, commissaire dans divers bailliages pour le compte de particuliers dès 1656, de Lausanne dès 1657 et de Berne dès 1669. Membre de divers conseils (dès 1659), procureur patrimonial de Berne (1662-1667), dont il défend les droits à Lausanne. En tant que commissaire et arpenteur, R. commence en 1656 à lever des reconnaissances pour la ville de Lausanne. Entre 1665 et 1680, il dessine trois plans de la seigneurie de Lausanne (un pour la ville, un pour Berne et un pour les seigneurs particuliers), accompagnés de terriers. Sur demande de Berne, il entreprend une enquête sur la noblesse vaudoise. Des notables lausannois, inquiets de son influence auprès de Berne, lui intentent plusieurs procès dès 1668. On lui reproche tout particulièrement d'avoir agi contre les intérêts bernois et d'avoir copié des archives secrètes. Condamné à Berne à la réclusion à perpétuité en 1684, il s'évade du château d'Aarbourg en 1688 et se réfugie à Cormondrèche. Il est à Berlin en 1708 pour récupérer l'héritage de son fils Jean-Philippe, qui fut son collaborateur. R. est l'un des pionniers de la diffusion de l'arpentage et de la réalisation de plans en Suisse.


Bibliographie
– A. Radeff, «Destinée européenne d'un Bourguignon: le notaire et commissaire Pierre Rebeur», in Ann. de Bourgogne, 76, 2004, no 3, 291-312

Auteur(e): Anne Radeff