23/06/2009 | communication | PDF | imprimer

Abtwil (AG)

Comm. AG, distr. de Muri. Village au pied sud du Lindenberg. 1256 Apwiler. 392 hab. en 1836, 325 en 1900, 342 en 1950, 297 en 1970, 674 en 2000. Vestiges romains et alémanes dans le quartier d'Altchile; deux nécropoles alémanes. Les droits seigneuriaux appartenaient au Moyen Age à la commanderie des chevaliers de Saint-Jean de Hohenrain. En 1256, le comte Gottfried de Habsbourg-Laufenburg contesta ces droits en vain: les quatre domaines restèrent en possession de l'ordre jusqu'en 1805. A. fit partie jusqu'en 1798 du bailliage de Meienberg, qui dépendit des Habsbourg jusqu'en 1415, de Lucerne de 1415 à 1424, et des cantons suisses dès 1424. A l'exception du domaine de Kirchhof, franc de dîmes et rattaché à Hohenrain, les gens d'A. étaient paroissiens de Sins. L'église Saint-Germain, mentionnée en 1370 comme filiale de la commanderie de Hohenrain, cédée en 1740 à la commune d'A. et démolie, fut reconstruite en 1742; A. fut élevé au rang de paroisse en 1748, desservie jusqu'en 1865 par les bénédictins d'Engelberg. Avec une population pratiquement constante, A. a conservé sa structure agraire et artisanale. En 1990, le secteur primaire offrait 44% des emplois et le tertiaire 49%; la plupart des personnes actives travaillaient à Sins, Zoug, Lucerne, Muri (AG) ou Hochdorf.


Bibliographie
MAH AG, 5, 1967, 3-14
Die Aargauer Gemeinden, 1990, 332-333

Auteur(e): Anton Wohler / BB