No 3

Roussy, Gustave

naissance 24.11.1874 à Vevey, décès 30.9.1948, à Paris, prot., de Vevey et Saanen, naturalisé français (1906). Fils d'Emile-Louis ( -> 2). Frère d'Auguste ( -> 1). ∞ 1907 Henriette Thomson, fille de Gaston, ministre français. Etudes de médecine à Genève et Paris. Professeur à la faculté de médecine de Paris (1910), R. devint en 1913 médecin-chef de l'hôpital Paul-Brousse à Villejuif. Il y trouva sa vraie vocation, la lutte contre le cancer. Par ses vues alors toutes nouvelles, il appelait la médecine à collaborer avec la chimie, la physique et la pathologie expérimentale et comparée. Recteur de l'université de Paris dès 1937, révoqué sous le régime de Vichy de 1940 à 1944. Injustement impliqué dans un scandale politico-financier, R. se suicida; il fut officiellement réhabilité et l'Institut du cancer qu'il avait fondé reçut son nom en 1950. Docteur honoris causa de l'université de Genève en 1936.


Bibliographie
– R. Bernoulli, «Un grand méconnu», in Gesnerus, 37, 1980, 34-46

Auteur(e): René Bernoulli-Chrétien